#DammanDay : Une rencontre d’exception (1/2) !

 

Il y a quelques semaines, une vague de folie s’est emparée de la #TeamTeaAddicts – sur Twitter, et pour cause – Dammann Frères lancait son #Dammann Day – soit une rencontre Blogueurs/Expers dans un cadre privilégié – leur site de Dreux. L’excitation était à son comble car 9 blogueurs/YouTubeurs dont moi allions pousser les portes de Dammann Frères pour rencontrer  les acteurs de leur quotidien, et découvrir leurs coulisses. Mais que dis-je, la sur-excitation était à son comble.

Cet article promettant d’être riche & long, j’ai préféré le segmenter en 2 parties. S’il est aussi riche, c’est pour la simple & bonne raison qu’une telle journée mérite à être partagée dans le détail, afin que vous en appreniez autant que moi 😉

… Curiosit(h)é à 100%

C’est donc Mercredi 22 Juin que j’ai pu vivre cette inoubliable journée #Dammann Day en compagnie de :

(7h) Départ de la #TeamTeaAddicts de Montparnasse en compagnie de Marine Sonié – Acheteuse  spécialisée sur les thés du Japon, de Chine & de Corée ainsi que Pierre Merlanchon – Directeur Marketing. C’en était parti pour 1h30 de route aux côtés de Marine & d’Emilie, avant de rejoindre le site de Dammann Frères, et le trajet ne m’a pas semblé long – pour le moins du monde. Marqué par un teasing informel & convivial, il nous a permis – à Emilie & moi, de faire connaissance avec Marine et d’en savoir plus sur son itinéraire de buveuse de thé, ses voyages & son aventure chez Dammann Frères.

… Curiosit(h)é à 125%

(8h30) Accueil & rencontre du reste de l’équipe Dammann Frères : Emmanuel Jumeau-Lafond – Tea Blender & Acheteur spécialisé dans les thé d’Inde, du Sri-Lanka & du Népal, Aline Guglielmino Taillefer – Aromaticienne, Maëva Spitz – Assistante Achats, ainsi que Sandrine Derycke – Assistante Marketing & Community Manager. C’est donc autour d’un petit-déjeuner composé d’un couplé Brioche/Cake/Gelée de Thé & d’un Yunnan Céleste – que nous avons pu faire connaissance dans la plus simple convivialité, avant d’entamer le #Dammann Day.

Vous noterez que je ferai souvent référence à la convivialité de cet événement, car elle a rythmée notre journée avec une fluidité pour le moins surprenante. Je ne m’attendais tout simplement pas à un tel accueil et il me semble important de le souligner, car il a conditionné a merveille notre découverte/re-découverte de la maison Dammann Frères.

* Coup de  # 1 : Yunnan Céleste, pour la rondeur & l’équilibre de son cacaoté/miélé mi-gourmand/mi-fauve.

… Curiosit(h)é à 150%

(9h) Présentation de l’entreprise & de la marque. Si cette partie peut sembler classique, elle n’en a fait que grandrir ma curiosit(h)é – car ça n’est autre qu’Emmanuel Jumeau-Lafond – l’héritier de Dammann Frères, qui a nous a amené(e)s à découvrir/re-découvrir le cheminement historique, stratégique & marketing  de la maison. Si je ne peux que vous inviter à retrouver son histoire – ici, notez tout de même ces quelques dates :

  • (1950) marque un 1er cap grâce à l’arrivée de Jean Jumeau-Lafond qui optera pour la distribution du thé en vrac – au travers d’un réseau d’épiceries fines afin de faire face à la grande distribution. C’est alors que le 1er thé aromatisé voit le jour – Douchka, soit un hommage de Jean Jumeau-Lafond à son épouse – Vera, contrecarrant l’Earl Grey Britannique de par son procédé d’aromatisation qualifié de « millefeuille » permettant une belle homogénéisation. Il s’agit là du 1er de 3200 mélanges exclusifs crées pour Damman Frères – à ce jour.
  • (1980) marque un axe de développement important soit la collaboration de Didier Jumeau-Lafond & du Dr. Sano autour de la création du sachet Cristal (en nylon) dédié à l’amélioration de la praticité – au service de la qualité.
  • (2000-2005). Face à une problématique commerciale, financière & qualitative, l’entreprise entame une refonte de sa stratégie et rejoint le groupe Illy – tout en préservant son indépendance.
  • C’est alors qu’elle ouvre sa 1ère boutique en France, en (2007) – et s’ouvre à l’international dès (2011-2012).
  • Enfin, elle obtient la certification de qualité sanitaire IFS/International Featured Standards en (2013), en faisant la seule société à garantir un tel niveau d’analyse & de contrôle.

Pour ma part, j’avoue ne jamais avoir pris le temps de m’intéresser à l’histoire de la marque – et cette découverte s’est avérée des plus intéressante car elle m’a tout simplement permis de mieux cerner sa culture, sa stratégie & son positionnement marketing dans un cadre privilégié c.à.d. au travers des acteurs clés du quotidien de Dammann Frères. A cette étape # 1 de ma découverte – marquée par un échange en toute transparence, s’est ajoutée une étape # 2 – marquée par ce qui définit la maison au même niveau que  la marque c.à.d. une entreprise d’hommes centrée sur l’instant Thé, la discretion, l’élégance, l’exigence, l’humilité & la perfection qui lui sont propres. Mais j’en retiens également cette expression de Pierre : « laisser le temps au temps », qui s’est traduite sous nos yeux – tout au long de la journée.

… Curiosit(h)é à 175%

(10h) Présentation# 1 du métier d’expert en thés d’origine (par Marine Sonié), au travers du voyage du thé, de la plantatation à l’achat. Spécialisée dans l’achat des thés du Japon, de la Chine & de Corée, Marine a partagé son aventure en 2 parties c.à.d. le déroulé du processus d’achat lorsqu’elle se rend au Japon & en Chine – sachant qu’il diffère d’un pays à l’autre.

  • Dans le cas de la Chine, il existe 3 canaux d’achat c.à.d. les producteurs, les brokers/revendeurs et la combinaison des 2. Une fois sur place, Marine enchaîne les rencontres ainsi que les dégustations tout en gardant 2 impératifs & problématiques à l’esprit – le stockage & la traçabilité au travers de 2 étapes d’analyse avant/après l’acheminement. A noter que dans le cas de thés parfumés, le niveau d’analyse est plus important.

Dégustation # 2: Afin de stimuler nos palais, nous avons donc entamer notre 1ère dégustation à l’aveugle autour d’un Tamaryokucha 1ère récolte – doux, moelleux & légèrement torréfié.

  • Dans le cas du Japon, il est imporant de noter que la production se fait en 2 étapes c.à.d. le thé brut semi-fini appelé Aracha, puis  le raffinage. L’Aracha est vendu aux enchères avant d’être raffiné. Notez que seuls les acheteurs autorisés peuvent prendre part aux enchères.  L’Aracha se compose des  étapes de production suivantes : étuvage, fletrissage, fixation, 1er roulage, séchage, façonnage, 2ème roulage. Le raffinage est quant à lui composé de 3 étapes : 1ère séparation, tri colorimétrique, légère torréfaction, visant à finaliser la fabrication & la mise en forme, et c’est ainsi que Dammann Frères l’achète.

Notez que la démarche Qualité IFS de Dammann Frères est telle, que la maison a fait le choix d’arrêter le Bio.

Si j’avais pu renouer en beaut(h)é avec les thés Japonais autour d’une inoubliable dégustation en compagnie d’Olivier Leclerc de Tamayura (réf. 1/2), Marine a su partager une autre dimension – Achat, autour de la dégustation & de la sélection avec beaucoup de clarté et un brin d’humour.

(11h) Présentation # 1 du métier d’expert en thés d’origine (par Emmanuel Jumeau-Lafond), au travers du voyage du thé, de la plantation à l’achat. Spécialisé dans l’achat de thés d’Inde, du Sri Lanka, du Népal, de Taïwan & d’Afrique, Emmanuel a quant à lui partagé la fabrication & le déroulé propres aux thés de Darjeeling. J’ai ainsi pu me familiariser à la durée de chaque étape de la fabrication pouvant aller jusqu’à 16h – pour le flétrissage, 15-25 min. – pour le séchage, et 15 min. à 230-240°- pour le séchage afin d’atteindre une teneur en eau de 3 à 7%. Emmanuel nous a également rappelé(e)s l’incidence géographique (altitude) & climatique faisant la spécificité et la richesse aromatique des thés de Darjeeling. Le théier a plus de temps pour pousser, et n’en est que plus aromatique, la brume apporte une belle souplesse à la feuille, et la récolte ne peut être que manuelle. Tous ces facteurs réunis constituent un cadre idéal pour un nectar d’exception.

Dégustation # 3 : Nous avons poursuivi notre dégustation à l’aveugle avec un Golden Tips Shangri-La du Népal porté par des notes cacaotées, fruitées/fruits compotés, ainsi qu’une légère astringence.

Pour ce qui est du processus d’achat, il existe 3 canaux c.à.d. en direct avec la plantation – afin de comprendre ce qui anime les producteurs, par l’intermédiaire de brokers/négociants – dans le cas d’une recherche de blends, et aux enchères – dont l’ambiance est comparable à la criée. Dans le cas des enchères, il existe 4 principaux ports : Calcutta – pour le Nord de l’Inde, Cochin – pour le Sud de l’Inde, Colombo – pour Ceylan & Mombassa – pour le Kenya. Emmanuel travaille donc avec des brokers/négociants et reçoit en moyenne 250 échantillons par semaine qu’il prend le temps de déguster. Il n’en retient que 10 pour lesquels il fait une offre et n’en obtient que 2 – au final.

C’est alors qu’il nous présenté la base du Tea Blending c.à.d. mélanger  différentes origine, ou une même origine dans le but d’assurer une constance dans le goût tout au long de l’année.

A noter que Dammann Frères travaille à developper des origines particulières comme le Rwanda, la Nouvelle-Zélande, le Vietnam, la Birmanie ou encore le Bresil – dans une démarche de diversification.

J’ai eu beaucoup de plaisir à m’immerger dans l’univers d’Emmanuel, l’espace d’1h. Tout comme Marine, il a su me faire découvrir une dimension Achat qui ne manquait pas de m’intriguer, venant compléter 2 ateliers que j’avais récemment pu suivre dont un portant sur « African Tea Experience« – par Little Africa & Cape and Cape.

(12h) Dégustation de thés d’origine. Puis, nous avons enchaînées 17 dégustations portant le nombre total à 20. Pour l’occasion, nous nous sommes essayé(e)s au crachoir afin de ne pas dénaturer notre palais au fur et à mesure des dégustations. Si cette étape à pu me surprendre, j’ai vite appris à mettre ma gêne de côté – comme la plupart d’entre nous 😉

Au terme de ces dégustations, j’ai pu avoir un très bel aperçu des thés d’origines sélectionnés & proposés par Dammann Frères au point de re-découvrir une maison d’exception – comme beaucoup d’entre nous. Je me suis alors rendue compte que l’image que j’en avais était fausse. Bien que je le regrette, j’étais plus que ravie de cette rencontre qui s’avèrait de plus en plus riche en surprises et m’avait d’ores et déjà amenée à revoir ma position.

… Curiosit(h)é à 200 %

(12h30) Déjeuner. Il se faisait tout de même faim, et c’est donc autour d’un délicieux buffet composé d’accords Thés/Fromages que nous avons pu nous présenter tout en découvrant de délicieux accords tels que Yunnan Céleste/Camembert, Grande Robe Rouge/Comté, Yunnan Céleste/Laguiole, Himalaya Shangri-La/Fourme d’Ambert, qui sont venus compléter les découvertes que j’avais pu faire chez Betjeman & Barton, ainsi que Le Parti du Thé. Nous avons terminé sur 2 desserts réalisés par Sandrine – pour l’occasion, marquant à nouveau la convivialité propre à cette rencontre.

Je vous dévoilerai la suite de cette journée dans un prochain article, alors restez connect(h)és – car nous allons dépasser les 200% de curiosit(h)é  😉

!!! Merci @ Dammann Frères !!! Je ne manquerai pas de renouveler mes remerciements à Emmanuel, Pierre, Aline, Marine, Maëva, Alexis et tout particulièrement Sandrine – pour nous avoir concoctée une telle journée – dans mon prochain article, mais il m’est impossible de clôturer cette 1ère partie sans les remercier, pour leur partage en toute convivialité et dans la plus surprenante transparence, ainsi que leur générosité.

!!! Merci @ TeamTeaAddicts !!! Il en va de même pour les 8 blogueurs/YouTubeurs avec qui j’ai adoré partager cette inoubliable journée. Les mots me manquent – pour l’instant, mais leur enthousiasme, leur fun et leur amitié m’ont touchée.

En attendant la suite, retrouvez d’ores et déjà les articles publiés par la #TeamTeaAddicts :

Salutations théinées,

Addie.

10 commentaires

  1. Carine Baudry

    Merci beaucoup Adeline pour ce témoignage. On a l’impression d’y être, tant dans les rencontres que dans les dégustations! C’est tres chouette

    • Addie

      Merci beaucoup Carine. Et ça me fait d’autant plus plaisir – venant de votre part !
      Il me tenait vraiment à coeur de partager cette inoubliable journée le plus fidèlement possible. Je suis donc ravie que vous ayez pu vous y projeter.
      Il se trouve que je serai présente à l’atelier « La Terre & le Geste à travers les sens » de demain. Au plaisir de vous y voir – donc 🙂

  2. Merci Adeline pour ton très bel article, très précis. Il fallait vraiment couper les articles en 2 ou 3 pour arriver à tout dire tellement cette journée fut belle et riche !
    Moi je n’ai pas craché les thés…c’est péché quand même…de cracher des grands crus , je n’ai pas pu m’y résoudre quitte à saturer mon palais 🙂

    • Addie

      Merci à toi pour les tiens 😉 J’avoue avoir hésité pour 3 – mais ce sera finalement 2 🙂 Quelle journée !!!
      Ah oui – donc toi & Emilie, n’avez pas pu cracher… je comprends !
      @ très vite !

  3. Quel bel article avec beaucoup de détails. Merci Adeline pour cette super journée passée ensemble chez Dammann. Ce fut une expérience inoubliable et j’espère que de nouvelles aventures viendront dans un futur proche 😀 Je crois qu’on a tous eu un coup de coeur pour le Pu Erh blanc ^^

    • Addie

      Merci Estelle – et je te retourne le compliment 😉 J’ai adoré découvrir le récits de chacun, ça ma permis de revivre cette belle journée puissance 9 🙂 C’est toujours 1 plaisir de se retrouver, et nous n’avons pas manqué d’occasions ces derniers temps 🙂 @ très vite – à commencer par ce soir 🙂

Trackbacks for this post

  1. #DammannDay – Une journée chez Dammann Frères – 3ème et dernière partie | Thévangéliste
  2. #DammanDay : Une rencontre d’exception (2/2) ! - Thé + Toi
  3. Tea Time @ The Tearoom (Tours) - Thé + Toi
  4. Le Petit Carré de Chocolat (1/2) - Thé + Toi

Laisser un commentaire