Lauren Pascault @ Atelier du Thé

J’ai récemment partagé mon retour d’expérience & de dégustation sur Fauve # 3 « Thé Noirs : Terroirs Emblématiques & Origines Rares »Mais ça me tenait à cœur de vous présenter celle qui est à l’origine de l’Atelier du Thé et anime ces rendez-vous mensuels avec passion & simplicité – au Café Fauve : Lauren.

… Vous me suivez ???

(1) Qui es-tu ? 

Je me définis d’abord comme une universitaire : j’aime l’étude, la transmission du savoir, et surtout pas les conventions ! C’est pourquoi j’entends mener ma propre activité, à la fois autour de la formation et de la vente : les deux métiers sont motivés par les mêmes notions de service et d’échange qui me tiennent à cœur.

Et je suis une grande gourmande ! Je veux propager cette joie pure et simple que procurent les produits de bouche de qualité, dans la partage et la connaissance des dits produits.

Professionnellement enfin, je suis d’une part fondatrice de L’Atelier du Thé, et d’autre part conseillère de vente pour une maison de thé reconnue (les deux activités étant distinctes).

(2) Comment as-tu entamé ton itinéraire de buveuse de thé ? 

Comme buveuse, depuis mon enfance où le tea-time avec du thé et des biscuits est un rituel de famille.
Comme passionnée, j’ai commencé avec… Le café ! Alors que j’aidais mon compagnon à monter son entreprise d’import de café vert, j’ai découvert la notion de terroir, l’immensité des compétences et des connaissances impliquées, et surtout la passion qui anime les professionnels du secteur. Tout ceci vaut de même pour le thé, pour lequel j’avais plus d’affinités. Après m’être réorientée, le thé est devenu une véritable vocation.

(3) Comment as-tu acquis ta connaissance du thé ?

Principalement par moi-même. J’ai mis le pied à l’étrier en 2013 avec une formation généraliste par correspondance de plusieurs mois par l’American Tea Masters Association. Mais c’est surtout le travail de lecture, de recherche et de rencontres que j’effectue au jour le jour depuis 3 ans maintenant qui me permet d’être légitime dans ma position de formatrice. C’est pourquoi je préfère me comparer à un journaliste d’enquête qui remet sans cesse ses acquis sur l’écheveau.  Le thé est un sujet si vaste que je ne me vanterai jamais d’être experte !

(4) Quelle buveuse de thé es-tu ? 

Je suis une buveuse fluctuante. Un thé différent chaque matin, des couleurs différentes parfumées ou non toute la journée. Cela représente entre 3 et 5 tasses par jour, pas plus sinon mon estomac regimbe. C’est pourquoi je bois assez peu de thés à infusions multiples (oolongs et puerhs) bien que j’adore leur complexité.

(5) De combien de thés ta théothèque est-elle composée ?

Très bonne question ! Au jugé, je dirais une centaine de références en 50g et +, dont la moitié de parfumés car c’est ma consommation courante ; puis une autre bonne centaine de 30g et moins, qui sont acquis à des fins de tasting, d’atelier, de curiosité. À cela il faut ajouter le catalogue complet de mon employeur dans lequel je peux me servir toute la journée !

(Addie) Ne comptez pas… après vérification, ça fait 380 thés & infusions – toutes quantités confondues 🙂 

(6) Comment t’est venue l’idée de créer l’Atelier du Thé ?

Le concept est parti de la frustration que j’ai ressentie quand j’avais cherché à me former : je ne trouvais que des thèmes scolaires, organisés par des maisons de thés, au lieu de formations indépendantes qui replacent la tasse dans son contexte économique, social et historique. À force d’engranger des informations pour mon compte et de constater la soif de savoir fiable des clients en boutique, j’ai eu envie de partager mes acquis dans un format libre avec des thèmes originaux.

(7) A qui s’adresse l’Atelier du Thé ? 

À tout le monde ! Je veux vraiment décomplexer les gens par rapport au thé : non ce n’est pas snob, ou un truc de filles — au contraire, c’est une porte ouverte sur des pays et des bouts d’Histoire méconnus, une variété de saveurs et de pratiques au sein de laquelle chacun peut trouver sa place. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière de faire, juste un cheminement d’expériences dont le fil rouge doit être le plaisir.

(8) Comment t’est venue l’idée d’animer tes ateliers au Café Fauve

De bonnes rencontres au bon moment. Une amie commune m’a présentée Céline, qui cherchait un moyen de mettre en valeur son café. Comme c’est aussi une passionnée de thé, le déclic a été naturel. Le lieu est convivial mais calme un soir de semaine, c’était parfait.

(9) Comment abordes-tu le format/le programme de chaque atelier ? 

Je choisis le thème par rapport à la saison (plaisir d’offrir autour de la Saint-Valentin, premières récoltes indiennes en Avril) ou aux demandes (focus sur les thés noirs en l’honneur de la mère de Céline qui en raffole).

Puis je liste les thés à déguster et les sujets que je veux aborder au cours de l’atelier pour obtenir une première trame. J’y insère les informations que je possède déjà, ensuite celles que je glane auprès de sources de confiance. Le but n’est pas d’atteindre l’exhaustivité mais de mettre en forme tous ces détails pour apporter du sens à l’expérience gustative des participants. Mais il reste une bonne part d’improvisation le moment venu, en rebondissants sur les questions posées ou les incompréhensions. C’est la convivialité de l’exercice !

(10) Tes voyages sont-ils centrés autour du thé ? 
Oui et non. Je dégage du temps pour visiter des lieux de thé quand je me déplace, mais mon dernier voyage dans un pays producteur (le Sri Lanka) remonte au printemps 2012 – avant que je n’envisage le thé de manière professionnelle. Depuis, les finances manquent mais pas l’envie !

(11) As-tu un salon de thé préféré ? 
Comme la qualité se joue pour moi au niveau des pâtisseries, je voterais pour Le Loir dans la Théière. Leur mélange de thé parfumé exclusif est délicieux et j’adore observer le lieu et les gens.

Merci Lauren pour ce bel échange et à très bientôt pour Fauve # 4… puis 5… puis 6… 🙂

En attendant, ne manquez pas de vous inscrire aux prochains ateliers. J’espère bien vous y croiser !

  • Fauve # 4 – Atelier du 27 Avril 2016 sur le thème  » Darjeeling : Un terroir en constante mutation »
    Horaire : 19h30-21h30/ Coût : 35€/ Inscription : ici
  • Fauve # 5 – Atelier du 25 Mai 2016 sur le thème « Thés parfumés : de la tradition à l’aromatisation moderne »
    Horaire : 19h30-21h30/ Coût : 25€/ Inscription : ici

Salutations théinées,

Addie.

4 commentaires

  1. Marielle

    Bonjour Adeline! Je viens de lire avec intérêt ton article! Je ne connaissais pas Lauren jusqu’à hier soir…. je l’ai écoutée à la suite du film « la légendaire route du thé  » au cinéma l Entrepôt ! Film tres bien et son intervention bluffante! En effet, elle semble si jeune et pleine de savoirs ! Donc Merci pour ton article qui m’en apprend beaucoup plus sur cette passionnée! Et Bravo pour toutes tes recherches!

    • Addie

      Coucou Marielle. Merci pour ton petit message, et ravie que tu aies apprécié la prestation de Lauren, tout comme mon article article à son sujet. Au plaisir de poursuivre ça autour d’un thé – Lundi prochain. @ très vite.

Trackbacks for this post

  1. Que faire à la rentrée ??? (1/2) - Thé + Toi
  2. Belle Année 2017 !!! - Thé + Toi

Laisser un commentaire