Le Printemps du Thé @ Gare de Lyon (Paris)

Le 14 Avril dernier, je suis passée à la Gare de Lyon pour aller à la rencontre de l’équipe des Thés de la Pagode à l’occasion de leur animation autour du Printemps du Thé. Je n’avais pas pu me rendre à la toute 1ère édition de 2015 – à l’extérieur de la Gare Saint Lazare. Et pour cause, j’étais en pleine immersion dans la Chine du Thé & de la Porcelaine. Vous m’excuserez 🙂 Du coup, j’étais curieuse de découvrir leur animation, dans un lieu de  passage & de vie tel que la Gare de Lyon – où chaque seconde semble précieuse aux yeux de chacun et le buzz résonne en continu pour rythmer les pas pressés… heure de pointe oblige ! L’équipe des Thés de la Pagode a pourtant su créer un espace à part où le buzz s’arrête pour laisser place à la découverte du Printemps du Thé – telle une bulle de zénitude. C’est donc un surprenant choc des rythmes que j’ai pu vivre en ce début de journée… et j’ai adoré ! Jetez un coup d’œil à cette vidéo – diffusée par les Thés de la Pagode sur Facebook, vous aurez un chouette aperçu du buzz.

Je ne sais pas pour vous, mais jusque là – ma connaissance des Thés de la Pagode se limitait à la gamme que l’on peut trouver dans les magasins Bio. Pour autant, je n’avais jamais eu l’occasion d’en déguster. Mais cet événement m’a permis d’en savoir plus sur l’entreprise – son histoire, son approche, ses projets, et de goûter le Wulong Fruits Rouges – à l’issue de ce bel échange avec l’équipe. Si le choix d’une dégustation unique s’était porté sur ce Wulong, c’était dans le but d’initier les voyageurs au Thé – dans la douceur. Chaque palais a son identité, et il peut arriver que le corps d’un thé d’origine puisse dérouter voire déplaire – d’où le choix d’un thé aromatisé : le Wulong Fruits Rouges. Si j’ai apprécié ma dégustation, je l’ai pourtant trouvée assez commune. L’attaque fruitée/fruits rouges un poil acidulée a apporté une douce fraîcheur qui a finalement pris le dessus sur la rondeur & les notes végétales, fruitées (fruits cuits/fruits à coque) & légèrement gourmandes que j’affectionne tant dans le Wulong. Mais il s’agissait de ma toute 1ère dégustation et je ne compte pas m’arrêter – là. J’attends désormais de déguster le Gyokuro, le Matcha ainsi que toute la gamme des Thés Gourmets & Grands Crus.

Allez, je vous embarque pour un e-tour de cette belle animations. Je me suis permis de retranscrire le contenu des différents panneaux d’information que j’ai pu consulter sur place. La totalité de ce contenu est donc la propriété des Thés de la Pagode.

… Commençons la visite par une introduction :

  • L’héritage des grands maîtres de thé d’Asie
    Tout commence par une rencontre aux confins de la Chine, dans la région du Yunnan… Le fondateur des Thés de la Pagode y est présenté à l’un des derniers grands maîtres de thé. Les deux hommes se lient d’amitié. Chaque jour, le maître enseigne l’art du thé à son nouvel élève, et l’accompagne dans les étapes de sa préparation de la feuille à la tasse. Puis l’élève décide de partir à la découverte des jardins de thés ancestraux. Il arpente la Chine, s’émerveille des jardins de thé au pied de l’Himalaya, sillonne le Népal et le Japon… Il rentre en France riche de mille expériences, et possesseur d’un trésor inestimable : la connaissance des grands thés d’Asie et de leurs nombreux bienfaits, et décide alors de fonder les Thés de la Pagode pour perpétuer cette tradition.
    * (Texte par Thés de la Pagode)

  • Des jardins de thé préservés
    Le théier de son nom botanique Camellia Sinensis, signifiant « Camélia de Chine », est né dans un triangle surnommé le « Triangle d’Or du thé », formé par le sud du Yunnan en Chine, le Birmanie et le Tibet. De nos jours, on y trouve encore des théiers sauvages âgés entre 800 et 1000 ans, notamment dans la région du Yunnan. Ces jardins d’altitude situés entre 1200 & 1800 mètres ont toujours été préservés et sont restés tels qu’ils étaient il y a plusieurs centaines d’années. On continue d’y récolter un thé mythique, cueilli sur des théier hauts de plusieurs mètres : le Pu-erh.
    * (Texte par Thés de la Pagode)
  • Une cueillette précieuse
    La cueillette du théier peut se faire à plusieurs reprises entre le printemps et l’automne. La récolte du printemps est souvent la plus attendue car le théier, qui sort de sa période de dormance, offrira des feuilles aux goûts plus subtils et riches à la dégustation.Mais plus que sa période, c’est la qualité de la cueillette qui détermine le goût et les bienfaits d’un thé : pour un thé rond en bouche et riche en antioxydants il faut pratiquer une cueillette impériale (le bourgeon et la 1ère feuille) ou fine (le bourgeon et les deux 1ères  feuilles). Les Thés de la Pagode ont toujours respecté cette méthode ancestrale. * (Texte par Thés de la Pagode)
  • L’importance de boire du thé bio
    les amateurs de thés oublient parfois que contrairement aux fruits & légumes, les feuilles de thé ne sont pas lavées au cours des différentes étapes de leur production (culture, cueillette, transformation, conditionnement). Choisir du thé bio, c’est être assuré de consommer une boisson parfaitement saine et de pouvoir bénéficier de son goût et ses vertus en toute sécurité. C’est la raison pour laquelle  tous les Thés de la Pagode son t certifiés Agriculture Biologique.  Nos théiers bio poussent dans des jardins où aucun pesticide n’est utilisé.  Ils d’épanouissent au milieu de diverses  espèces : gingembre, arbres à cannelle, cocotiers, etc. Cette biodiversité favorise la fertilisation, éloigne les parasites, et lutte contre l’érosion des sols.

… Poursuivons cette visite par une présentation des gammes proposées par les Thés de la Pagode : 

  • Thés de Santé/Le Thé, une plante aux vertus millénaires
    Ce n’est pas un hasard si l’idéogramme chinois Cha (« Thé » en Mandarin) signifie « Plante qui pousse dans un Arbre et qui est bonne pour l’Homme ». Chaque variété de thé offre en effet des bienfaits différents bien  connus de la médecine asiatique traditionnelle. Certains thés facilitent la digestion, d’autres renforcent l’organisme  grâce aux antioxydants qu’ils contiennent… Les Thés de Santé sont composés de 7 thés à la saveur douce et agréable. Chacun offre une vertu de santé spécifique : équilibre du cholestérol, confort des articulations… Ils sont parfois associés à des plantes ou épices pour renforcer les bienfaits du thé.
    * (Texte par Thés de la Pagode)

  • Thés Bien-Être/Prendre soin de soi au quotidien
    On raconte que dans un pays lointain aux confins de l’Asie, un breuvage délicieux était consommé depuis des siècles pour son goût délicieux et ses vertus exceptionnelles : longévité, énergie, sérénité, beauté, il était capable d’apporter de nombreux bienfaits. De nos jours, boire du thé est plus que jamais un geste plaisir et bien-être, nous offrant un moment de sérénité tout aussi bénéfique à  notre organisme qu’à notre moral. Les Thés Bien-Être ont été sélectionnés et élaborés avec soin pour être des alliés au quotidien. Thés Détox, Boost, Zen, chacun de ces thés bio offre les meilleurs bienfaits de cette plante plusieurs fois millénaire.
    * (Texte par Thés de la Pagode)
  • Grands thés des gourmets/Pour des instants de plaisir et de gourmandise
    Chaque variété de thé a un goût et des notes qui lui sont  propres. Si le thé est souvent consommé nature en Asie, les Occidentaux maîtrisent l’art d’aromatiser naturellement les thés avec des fruits, des fleurs u encore des épices. Parmi les mélanges célèbres, on peut citer le thé vert à la menthe ou le très british Earl Grey (thé parfumé à la bergamote). Les Grand thés des gourmets proposent des thés nature ou parfumés qui sont appréciés pour leur goût et leurs fragrances originales. Choisis avec soin au sein de toutes les couleurs  de thé (blanc, noir, vert, wulong), ils offrent des instants de dégustation subtils et gourmands.
    * (Texte par Thés de la Pagode)
  • Grands Crus de Légende/L’hommage aux grands jardins d’origine
    A l’instar du vin, le thé a sa notion de terroir et de grands crus. Certaines régions, ou certains jardins de thés son réputés mondialement. Leur nom seul est évocateur d’exception , et leur récolte est célébrée comme un événement. Mais c’est aussi un savoir-faire ancestral qui confère à ces célèbres thés des goûts exceptionnels. Parmi eux, on peut citer le Darjeeling, le thé vert Matcha, ou encore le Gyokuro du Japon. Rares et précieux, les Grands Crus de Légende rendent hommage aux plus beaux jardins de thés d’Asie et offrent une expérience gustative et sensorielle unique.
    * (Texte par Thés de la Pagode)

… Et les petits « + » de Thé + Toi dans tout ça ?

  • JEU-CONCOURS/Vous avez jusqu’au 8 Mai pour tenter de gagner un superbe séjour pour 2 dans le Yunnan avec les Thés de la Pagode. Ca se passe ici. Ah… Kunming, sa Forêt de Pierre, son village des Ethnies… il y a 4 ans, Sophie & moi y étions. Quel beau souvenir ! Je vous souhaite de pouvoir vivre une telle expérience à votre tour.
  • PÉPITE GOURMANDE/Je me permets de partager une pépite dont j’ai appris l’existence sur place. Les Thés de la Pagode ont collaboré avec la pâtisserie Pain de Sucre. De cette collaboration est née l’Éclair au Gyokuro. Vous pensiez qu’il n’en existait qu’un… au Genmaïcha chez Sadaharu Aoki ? Non-NON-Non ! Intriguée, je suis passée à la boutique Pain de Sucre – au 14 Rue Rambuteau (3ème arr./Paris). J’ai pu découvrir cette beauté que je ne manquerai pas de la déguster – à mon prochain passage, avant la fin Août. Elle sera disponible pour l’été avant de laisser place à de nouvelles créations.  Yum-Yum !
  • PROMOTION/(Offre Web) En ce moment, un Thé Vert Cru Naturel 100g vous est offert dès 50€ d’achat.

J’embarquerai bientôt pour quelques dégustations, et ne manquerai pas de partager mon retour de dégustation avec vous.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà déguster les Thés de la Pagode ?
… Si oui, de quelle gamme ? Quels sont vos coups de cœur ?
… Si non, comptez-vous vous lancer ?

Salutations théinées,

Addie. 

Trackbacks for this post

  1. Retour sur Hanami @ Jardin d'Acclimatation - Thé + Toi

Laisser un commentaire