Tea Time @ Walaku (Paris)

Violet_Tea pot-5

Walaku est l’aboutissement d’un imprévu qui vous rappelle si bien que l’imprévu peut joliment vous surprendre. Il s’agit de la Pâtisserie Japonaise Traditionnelle de Koji Aida, située à quelques pas seulement de l’Aida – soit le tout premier restaurant Japonais à avoir décroché une étoile au guide Michelin. C’est dans un cadre empreint de pureté, de beauté & d’humilité que Meriem & moi avons partager un moment d’exception durant lequel le Chef Pâtissier – Takanori Murata, a officié sous nos yeux alors que nous étions installées au Comptoir. Autant dire que le décor est planté, alors laissez-moi partager ce beau moment avec vous, que j’ai pour ma part eu beaucoup de plaisir à partager avec Meriem.

* A noter que ma seule base de comparaison pour un Tea Time Japonais Traditionnel est Toraya. Du coup, je ne peux m’empêcher de m’y référer – car aussi similaires que ces 2 expériences puissent être, elles sont finalement très différentes.

Date : Samedi 6 Février 2016

Participant : 1 (Meriem)

Atmosphère : C’est zen, calme, confidentiel & chaleureux. Du coup, vous ne pouvez que vous installer, respirer profondément, vous armer de votre curiosité et entamer un doux voyage théiné & gourmand – en belle compagnie. C’est follement dépaysant ! Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre, et je ne vous cache que l’inattendu à donner à place à l’enchantement. Et, à l’instar de Toraya – le calme a vraiment bercé notre dégustation tout en l’accompagnant d’un doux fond sonore

Service : A la fois professionnel & discret, il atteint une perfection empreinte d’une belle humilité – en toute simplicité.

Thé (Yasu Kakegawa): N’ayant jamais pu déguster de Matcha dans le cadre d’une sortie Tea Time, et curieuse d’assister à sa préparation – sous mes yeux, mon choix s’est donc naturellement porté sur… le Matcha. Portée par la curiosité, Meriem a fait le même choix. Cependant, je ne saurai pas vous dire s’il s’agissait du Narino ou du Yabukita. C’est donc Takanori Murata lui-même qui a réalisé nos 2 préparations en appliquant les principaux codes de la cérémonie du thé. Je ne vous cache pas nous avons savouré ce Matcha doux, crémeux & délicatement tonique. Si nous avons opté pour un Matcha, il est également possible d’y déguster une belle séléction composé de Sencha, de Genmaicha, d’Hojicha & de Gyokuro.

A noter que Walaku collabore avec Yasu Kakegawa – lauréat du Prix « O-cha pionnier » 2014 de L’Association Mondiale des Thés Verts, à la séléction de ses thés. Tout comme Tamayura, il se concentre sur les Ichibancha – soit la 1ère récolte de Printemps, mais il s’attache tout particulièrement à découvrir et faire découvrir des cépages rares comme Koshun, Kanaya Midori & Okuhikari . Avec du recul, je regrette vraiment de ne pas m’être rendue au Nouvel Odéon – le 4 Février, à l’occasion de la projection du film « Les Délices de Tokyo ». J’aurai pu y déguster quelques thés verts Japonais séléctionnés et servis par Yasu Kakegawa lui-même, le tout accompagné d’un Dorayaki. Mais tout n’est pas perdu, car 2 séances de dégustation sont organisées par/chez Walaku – avec la participation de Yasu Kakegawa lui-même.

Pâtisserie (Takanori Murata) : A choisir entre l’Ugouissu-mochi, l’Umé-Jyoyo, le Mamé-Daïfuku, le Kobaï-kinton, le Yakigouri, le Monaka & le Dorayaki, nous avons opté pour l’Ugouissu-mochi soit un Mochi (spécialité à base de riz gluant) fourré d’une délicieuse pâte de soja noir et recouvert d’une fine poudre de soja vert dont nous avons beaucoup apprécié la finesse et la délicatesse. Tel un précieux, nous avons pris le temps de le déguster pour en savourer chaque bouchée. Je ne vous cache pas que notre dégustation était rythmée par la réalisation de Dorayakis – sous nos yeux. Du coup, lorsque le maître officie devant vous – votre dégustation ne peut en être que plus savoureuse 🙂 Enfin, nous avons pu assister à un vas et vient de gourmands venant de voir « Les Délices de Tokyo ». Curieux de déguster ce fameux Dorayaki, ils s’était donc rendus chez Walaku pour vivre l’expérience jusqu’au bout et se délecter de leur précieux en flânant dans les environs. Mais beaucoup d’entre n’ont eu que leur déception pour précieux – car il fallait le réserver à l’avance. Pensez-y 🙂

Les « + » : 

  • Le lieu : Confidentiel & intimiste – il vous permet de vous échapper du buzz de la Rue de Sèvres pour vivre une expérience intemporelle. C’est un véritable plaisir. Sans compter que le lieu ne peut accueillir que 8 personnes. Vous avez donc l’assurance d’un beau calme si propice à votre dégustation.
  • L’emplacement : Vous êtes dans le quartier des Becs Gourmands/Gourmets – non loin de la Rue du Bac où les commerces de bouche n’attendent que vous 🙂

Les « – » : Je n’ai rien à redire – désolée. Je pourrais vous dire que la capacité est bien trop petite, mais j’ai trouvé ça si intimiste que je ne peux vraiment pas m’en plaindre 🙂

Informations pratiques :

  • Adresse : 33 rue Rousselet (7ème arr./Paris)
  • Téléphone : 01 56 24 11 02
  • Horaires : (Déjeuner) Du Mercredi au Dimanche – 12h30 à 15h/(Salon de Thé)  Du Mercredi au Dimanche – de 15h à 19h
  • Réservation : Oui – c’est impératif !
  • Page Facebook
  • Site Web
  • Prix : Pour un Menu Mâtcha soit 1 gâteau/1 bol de Matcha – comptez 15€ (… en savoir plus)

Est-ce que j’y retournerais ? Oui OUI Oui !

Est-ce que Meriem y retournerait ? Oui !!!

Le petits « + » de Thé + Toi :

  • Walaku est complet et vous souhaitez impérativement tester un Tea Time Japonais traditionnel ? Je ne peux que vous conseiller Jugetsudo – au 95 Rue de Seine (6ème arr./Paris) ou Toraya – au 10 Rue Saint-Florentin (1er arr./Paris)
  • Walaku est complet et vous cherchez un Tea Time à proximité ?  Vous pouvez commencer par le Plongeoir d’Hermès – au 17 Rue de Sèvres (6ème arr./Paris) – même s’il est préférable de réserver, ou Colorova – au 47 Rue de l’Abbé-Grégoire (6ème arr/Paris) où vous pourrez déguster des thés & infusion de Løv Organic, l’Essence du Thé de George Cannon où vous pourrez déguster les thés de la maison – au 12 rue Notre-Dame des Champs (6ème arr./Paris), La Maison de la Chine – au 76 Rue Bonaparte (6ème arr./Paris) où vous pourrez déguster une sélection de thés de Mariage Frères & George Cannon, le Café Pouchkine – au 155 Boulevard Saint-Germain (6ème arr./Paris) où vous pourrez déguster des thés & infusion de Pascal Hamour, ou encore Ladurée – au 2 Rue Bonaparte (6ème arr./Paris) où vous pourrez déguster les création « maison », bien que vous risquiez d’y faire la queue.
  • Souhaitez-vous apprendre à réaliser vos propres Wagashis ? Walaku vous offre la possibilité de participer à un cours privé de 8 personnes – en compagnie de Takanori Murata, au tarif de 50€.
  • Souhaitez-vous réaliser vos propres Mochis ? Jetez un coup d’oeil au dernier Vital Food, vous y trouverez le dossier sur les Mochis Japonais. Et, si ça ne vous suffit pas – il y a également un ouvrage entièrement dédié au Mochis de Mathilda Motte – intitulé « Mochi Mochis » aux éditions de La Martinière.
  • Vous souhaitez  connaître les points de vente de Yasu Kakegawa ? Il y Walaku, puis Angélique Chiba – au 28 Rue Vignon (9ème arr./Paris)
  • Souhaitez-vous en savoir plus sur les thés Japonais ? Notez qu’un ouvrage est paru aux éditions du Chêne – en Novembre 2015 intitulé « Thés Japonais – la Maison de Thé Jugetsudo«  – par Chihiro Masui (29.90€). Pour l’avoir consulté, il est très complet et vous donne un bel aperçu de leur Théothèque de la maison Jugetsudo. Mais, je vous pouvez également consulter « A l’Heure du Thé Vert – Un Art de Vivre au Japon«  – par Toshimi Kayaki.

Avez-vous déjà testé le Tea Time du Walaku ?

… Si oui, n’hésitez pas à partager votre expérience !
… Si non, qu’en pensez-vous ? Comptez-vous tester le Tea Time du – à votre tour ?
… Dites moi tout !!!

Vous souhaitez connaître les prochaines sorties Tea Time de programmées ?

… Rendez-vous sur Evènement(h)és – ou sur ma page Facebook

Addie.

12 commentaires

  1. J’aime bien le côté mouchoir de poche de l’endroit ^^ Après, je ne sais pas si j’oserais y rester des heures pour papoter (=faire du bruit, donc) tant c’est zen et calme !

    J’y suis allée deux fois pour déjeuner et la première, j’ai ramené des wagashi à la maison, dégustés, ou plutôt engloutis, sur mon balcon. Je les ai trouvés très bons, mais pas autant que chez Toraya. Peut-être sont-ils plus d’une présentation plus modeste et que cela a faussé mon jugement, va savoir.
    Par contre, les dorayakis sont excellents. Je ne pensais pas que j’allais être impressionnée par « un pancake aux haricots rouges, quoi » (j’ai honte). Et comme je te le disais, au déjeuner, le dorayaki s’enrichit de fruits de saison et de mascarpone !

    • Addie

      C’est sûr 😉 En fait, je me suis dit qu’en solo, ce serait pas mal non plus ! Du coup, tu ne fais pas de bruit et tu t’immerges dans ta dégustation. Ah,je note pour les Dorayakis – merci, et j’espère que j’aurai l’occasion de tester la version fruits de saison/mascarpone ! Ca doit être assez WOW – ça 🙂 @ très bientôt !

Trackbacks for this post

  1. Yokan Collection in Paris - Thé + Toi
  2. Jardin Japonais au Fort d'Issy - Thé + Toi
  3. Bac Sucré - 2ème édition ! - Thé + Toi
  4. Retour sur Hanami @ Jardin d'Acclimatation - Thé + Toi
  5. Tea Time @ Colorova (Paris) - Thé + Toi
  6. Tea Time @ Kosyuen (Paris) - Thé + Toi
  7. Cérémonie du Thé @ La Maison de la Culture du Japon à Paris - Thé + Toi
  8. The Japan Store à la Maison de la Culture du Japon à Paris - Thé + Toi
  9. NEW Ouvertures de Salons de Thé @ Paris - Thé + Toi
  10. Rencontre @ TOMO Pâtisserie - Thé + Toi

Laisser un commentaire