Thé + Toi en Chine… Jour 13/Ding Shan (Jiangsu)

Jeudi 16 Avril 2015

Aujourd’hui, nous commençons la journée par un petit-déjeuner français à la pâtisserie Ravaud. Louis Ravaud est un pâtissier francais qui s’est installé à Hangzhou voilà 10 ans. Nous retrouvons des saveurs que nous avons tous oubliées depuis notre arrivée en Chine. J’aurais pu jouer la carte du test à 100% et prendre un croissant mais le pain au lait à la farine de riz – fourré à la pâte de haricots rouges me parle davantage. MIAM ! Ajoutez à ça un délicieux capuccino, un soleil radieux et la journée ne peut pas mieux commencer 🙂

Nous prenons donc la route pour Ding Shan (près de Yixing), la ville de la poterie en terre cuite. Nous retrouvons les amis potiers de Pascal, déjeunons rapidement et reprenons la route pour visiter 2 fours. L’un est un four au bois de 43 cm – vieux de 600 ans. Il date de la dynastie des Ming. Il s’agit du 2ème plus grand four de Chine. Et, il fonctionne encore à la commande – 1 fois par mois. La cuisson prend une bonne semaine incluant 2 jours de préchauffage. C’est un véritable chaîne humaine de 20 à 30 personnes qu’il faut pour le remplir. Les objets peuvent aller jusqu’à 15 mètres de haut et le rendu des couleurs est aléatoire. Notez que plus le four est long, plus il est incliné.

Puis, nous reprenons la route pour visiter 1 four moderne chauffé au gaz – cette fois. Il fonction 24/7 (comprenez 24/24 & 7/7). Les artisans locaux peuvent amener leurs objets à tout moment. Notez que la production est de 4 à 5 objets par jour. La cuisson est nettement plus rapide soit 15h à 1200°. Le rendu des couleurs reste quant à lui inchangé. On compte en général 7 couleurs différentes : marron clair/marron foncé/ vert clair/vert foncé/jaune/gris. Enfin, le règlement se fait à l’unité.

Nous nous rendons ensuite à l’atelier de poterie traditionnelle d’un des plus grands maîtres potiers ; Xi Xiu Tang. A 79 ans, il exerce toujours. Nous avons la chance incroyable de pouvoir visiter son atelier – qui n’est pas ouvert au public, et de rencontrer ses 8 apprentis. Ils produisent 3 à 4 objets par jour, pour ensuite les exposer et les vendre. Fonction de leur séniorité, ils peuvent avoir leur propre catalogue. Après quoi, nous visitons sa collection privée. Elle est purement magnifique et les objets sont d’une finesse à vous couper le souffle. Pour la petite histoire, c’est un moine de la dynastie Song du 13ème siècle qui est à l’origine de la poterie de Yixing. Après ça, nous nous rendons dans un des plus grands centres de Chine où se trouvent des milliers de grossistes de poterie en terre cuite/de porcelaine.

Le soir, nous nous retrouvons autour d’un somptueux dîner organisés par nos hôtes. Je découvre le King Crab, la soupe de tofu à agrémenter d’herbes/d’épices et j’en passe. En l’honneur de mon anniversaire de la veille, nous terminons le repas par une tradition – le bol de nouilles. Et oui, un anniversaire se fête autour d’un bol de nouilles, signe de longévité – et non d’un gâteau !

Restez connect(h)és… la suite de mon voyage en Chine sera en ligne dès Lundi 28 Septembre.

En attendant, qu’en pensez-vous ?

Le récit de mon expédition dans la Chine du Thé & de la porcelaine réveille-t-il en vous une folle envie de le vivre à votre tour ?

Addie.

Laisser un commentaire