Thé + Toi en Chine… Jour 2/Hangzhou et Longjing

Dimanche 5 Avril 2015
Musée National du Thé & les 18 Théiers de Longjing

Après 11h30 de vol – me voilà enfin arrivée à Shanghai où Pascal – nous attend. Les autres participants nous rejoignent progressivement et nous voilà en route pour Hangzhou. Nous piquons tous du nez – c’est 1 peu inévitable 🙂

Une fois arrivés à Hanghzou, tout s’enchaîne très vite. Après une rapide pause à l’hôtel (où nous avons clairement eu pour consigne de ne pas faire de micro-sieste) – nous déjeunons rapidement et embarquons pour le Musée National du Thé. C’est un superbe musée – à proximité du Lac de l’Ouest – où l’histoire, la culture et les différentes typicités du thé Chinois sont expliquées en toute simplicité. C’est un réel plaisir que de se retrouver dans un tel lieu. J’avais apprécié l’exposition sur le Thé que Palais des Thés avait co-organisé au Musée Guimet – mais celui-ci est une véritable perle. Les photos ci-dessous parlent d’elles-mêmes et j’ai tenté de glaner un maximum d’informations – malgré le poids du décalage. J’espère que vous trouverez ça utile et je m’excuse de ne pas rentrer dans le détail. Puis, nous nous baladons autour du musée qui n’est entouré d’autres que de plantations de théiers. La saison bat son plein, la cueillette a commencé le 26 Mars. Du coup, je peux enfin voir/toucher/sentir mon 1er théier et à assister à la cueillette. Quel bonheur ! Pour la petite touche informative – notez que la cueillette est effectuée par les femmes, car elles ont les doigts fins. Les hommes – eux, prennent ensuite la relève et gèrent la fabrication. Après le fletrissage et la dessication – le brassage se fait à la Chinoise c.à.d. dans des woks chauffés à 100°. Suivent le roulage et (…). En moyenne – 1 récolte journalière représente 1.5 kg de feuilles fraîches soit 500g une fois la fabrication terminée. Et comme il s’agit dans notre cas – du Longjing, plus il est jeune, plus son profil aromatique est subtil. Il est donc très cher à l’achat en début de saison, mais son prix est dégressif avec le temps.

Et c’est là que nous nous rendons ensuite. Le brassage bat son plein – sur le chemin (même si c’est surtout pour le spectacle) et nous humons les effluves de Longjing – tout du long. Quel magnifique parfum ! Là encore, la cueillette bat son plein. Nous bouclons notre balade par les 18 théiers. Pour la petite histoire, il s’agit des théiers de l’empereur Qianlong de la dynastie Qing – situés devant le temple de Longjing. C’est ainsi que le Longjing fût nommé « Thé Royal ». Il se classe aujourd’hui parmi les 10 plus grands thés de Chine. Nous enfonçons dans les hauteurs. Mais le temps n’est clairement pas des plus radieux et la brume prend finalement le dessus de ce superbe paysage. Alors, nous rebroussons chemin – pour aller dîner.

Ce que nous ne savons pas – c’est que Pascal souhaite clairement nous faire découvrir la gastronomie Chinoise. Etant pour ma part végétarienne – j’appréhendais 1 peu cet aspect du voyage avant de partir. Mais, notre 1er dîner est magnifique et il donne clairement la note pour le reste du voyage. C’est un ballet de 12 plats disposés sur un plateau tournant – accompagnés de lait de coco. Le tout est juste délicieusement cuisiné. Ah – les champignons, le choux, les aubergines et j’en passe… un vrai régal !

Autant vous dire qu’après une telle journée – il est temps de passer à la case repos pour amortir le voyage/le décalage horaire. Demain est une nouvelle aventure et l’appréhension a disparu pour laisse place à l’excitation.

Restez connect(h)és… la suite de mon voyage en Chine sera en ligne dès Lundi 22 Juin.

En attendant, qu’en pensez-vous ? Le récit de mon expédition dans la Chine du Thé & de la porcelaine réveille-t-il en vous une folle envie de le vivre à votre tour ?

Addie.

Laisser un commentaire