Thé + Toi en Chine… Jour 8/Kai Hua (Zhejiang)

Samedi 11 Avril

Aujourd’hui, nous quittons Kai Hua en compagnie de notre hôte pour la matinée – Mr. Zhan, paysan & producteur de Longjing Kai Hua. Il s’agit d’1 thé vert des montagnes que l’on peut difficilement se procurer en France. Nous nous rendons donc dans son village afin de visiter ses plantations, déguster son thé, déjeuner en sa compagnie ainsi que sa famille.

Mais laissez-moi vous parler de Mr. Zhan et de son thé. Il se rend souvent dans le centre de Kai Hua pour vendre son thé sur le marché c.à.d. dès qu’il a une production de +/- 10 kg. Pour rappel la cueillette moyenne par personne/jour est de 1.5 kg de feuilles fraîches soit 500g de 1 fois la fabrication terminée. Comme nous sommes dans le sud, la cueillette commence 15 jours plus tôt. Notez qu’il gagne moins avec toute sa plantation, qu’un propriétaire de 2 théiers de Longjing. Le Longjing une appellation d’origine contrôlée – comme le champagne. Parallèlement, il produit donc du riz & commence à cultiver du ginko.La production de son thé se déroule en 3 étapes :

  • Le fletrissage : Le thé récolté commence à 80% d’humidité et cette opération permet de la réduire de 15 à 20%. A noter que tous les théiers de Chine ont cette étape en commun.
  • La dessication (ou tambour chauffé au feu de bois) : Elle permet de réduire à nouveau l’humidité de 15 à 20%. A noter que ce sont les femmes qui se chargent de cette étape en jetant les feuilles de thé par petites poignées – dans le tambour.
  • Le vibreur : Il permet de réduire à nouveau l’humidité de 15 à 20%.

Le thé est ensuite passé au claie de bambou afin de filtrer les débris, qui seront quant à eux conditionnés en sachets soit 30% de la production.

Mr. Zhan et sa famille nous reçoivent comme des rois, et cette générosité – cette gentillesse nous touchent profondément – au point que nous ayons du mal à partir. Durant le repas, nous dégustons l’alcool de kiwi sauvage de Mr. Zhan, de l’œuf de paon cuisiné en flan, un délicieux tofu maison & une farandole de légumes du jardin – tous aussi savoureux les uns que les autres.

Pour ce qui est de la région, ses principales ressources sont le bois (principalement de pin – car il est destiné à la charpente), le thé, le colza (majoritairement destiné à la consommation locale dont le surplus est commercialisé) et les fruits/légumes (ex. bambou/patate douce/choux/kiwi sauvage/néflier/arbouse).

Nous reprenons ensuite la route pour Quian Jiang Yuan. En chemin, nous nous arrêtons chez 1 jeune artiste sculpteur de bois. En arrivant, le bois de camphrier nous chatouille les narines. Le parfum est si délicat – que c’en est 1 vrai bonheur. Notre hôte travaille sur commande et ses créations sont extraordinaires. Celle-ci par exemple est taillée dans 1 bois du Sichuan ne comportant pas moins de 100 pierres et pèse 700 kg. Elle représente les 8 immortels – 1 légende populaire de la religion chinoise portant sur 8 divinités du taoïsme dotées de pouvoirs magiques & traversant 1 série d’aventures extraordinaires. Il s’agit de Cao Guojiu, Han Xiangzi, He Xiangu, Lan Caihe, Lü Dongbin, Tieguai Li, Zhang Guolao & Zhongli Quan – soit 7 hommes et 1 femme représentant le genre humain c.à.d. 1 homme, 1 femme, 1 jeune homme, 1 vieillard, 1 riche, 1 pauvre, 1 noble et 1 humble. Notez que pour 1 telle œuvre, le temps de réalisation est de 2 à 3 mois. Je vous laisse jeter 1 coup d’œil. Vous comprendrez vite ma réactions 🙂 Ce jeune artiste a 1 boutique à Kai Hua que sa femme tient et 1 atelier/boutique qu’il tient avec son père – où il compte 1 équipe de 3 à 4 apprentis soit là où nous sommes.

Puis, nous reprenons la route pour finalement arriver à destination. Nous dégustons un délicieux miel d’orchidée avant de nous régaler autour d’un excellent repas. Entre le tofu maison, les légumes du jardin délicieusement cuisinée et 1 goutte d’alcool d’arbouse – je ne peux que dire MIAM !

Restez connect(h)és… la suite de mon voyage en Chine sera en ligne dès Lundi 3 Août.

En attendant, qu’en pensez-vous ? Le récit de mon expédition dans la Chine du Thé & de la porcelaine réveille-t-il en vous une folle envie de le vivre à votre tour ?

Addie.

Trackbacks for this post

  1. Thé + Toi en Chine… Jour 7/San Qing Shan (Jiang Xi) - Thé + Toi

Laisser un commentaire